27.03 à 20:15 /// La mémoire de la Nakba en Israël

Débat introduit et animé par Henri Wajnblum.

Le livre “La mémoire de la Nakba en Israël” est le fruit d’un travail de recherche mené sur deux ans. Pour les israéliens, 1948 incarne l’aboutissement du rêve sioniste, celui de fonder un Etat à majorité juive. Pour les Palestiniens, c’est l’avènement du processus colonial qui les a dépossédés de leur droit et de leur terre, s’illustrant par le terme de Nakba, nom que les Palestiniens donnent à l’expulsion des trois quarts d’entre eux entre 1947 et 1949. C’est dire combien cet événement pèse dans la mémoire des deux peuples.

En analysant les mécanismes de refoulement de cette mémoire palestinienne en Israël, l’étude nous plonge au cœur de la mentalité juive israélienne, et nous montre qu’au Proche-Orient plus qu’ailleurs, l’histoire est avant tout une question politique.

Thomas Vescovi est professeur dans le secondaire et chercheur en histoire contemporaine. Diplômé de l’Université de Paris 8, ses travaux de recherche se concentrent sur le Proche-Orient, notamment la société juive israélienne, ses relations avec le peuple palestinien et son rapport à l’histoire. Auteur de Bienvenue en Palestine (Kairos, 2014) et La mémoire de la Nakba en Israël (L’Harmattan, 2015), il intervient dans différents médias tels que Middle East Eye, L’Orient le jour, L’Humanité, Politis, The Maghreb and Orient Courrier, Les clés du Moyen-Orient…

 

Lieu: UPJB — 61 Rue de la Victoire 1060 Bruxelles