[Conférence-débat] Marie Peltier: L’ère du complotisme, la maladie d’une société fracturée

À l’époque d’Internet, tout événement dramatique trouve sur les réseaux sociaux des « analystes » expliquant que la version officielle cache des intérêts secrets, selon un plan devant être soigneusement décrypté. «Réveillez-vous, on vous ment ! », clame Alain Soral devant sa webcam.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, les discours complotistes ont proliféré sur la Toile, semant la méfiance envers tout discours officiel et creusant une scission de plus en plus grave au sein de notre société.
Se présentant comme « alternatifs », ils prétendent rétablir une « vérité » dévoyée.

Si le fantasme d’un groupe occulte agissant dans l’ombre pour accomplir un but machiavélique n’est pas nouveau, il est important de connaître les ressorts actuels de ce phénomène. Car ces théories du complot ont remis au goût du jour des discours d’inspiration fasciste et antisémite, leur donnant une coloration « moderne ». Sur fond d’islamophobie et de haine des juifs, elles sont sous-tendues par une idéologie réactionnaire qui se nourrit des problèmes sociopolitiques contemporains.

Poser le bon diagnostic est indispensable car, loin d’être le fait de farfelus ou d’ignorants, le complotisme est le symptôme d’une véritable maladie de société.


image_pdf