Marcel Liebman d’une étoile à l’autre

Sharon Geczynski

1865
L'Etoile du Mérite palestinien pour Marcel Liebman et Naïm Khader
image_pdfimage_print

A l’heure où l’on commémore les 50 ans de l’occupation des territoires palestiniens, la Mission de Palestine à Bruxelles inaugurait ce 1er juin dernier, en ses nouveaux locaux de l’avenue d’Auderghem à Etterbeek, une Salle Naïm Khader

Naïm Khader (1939-1981) était est un intellectuel palestinien et le premier représentant de l’OLP en Belgique. C’est l’un des artisans de la reconnaissance de la cause palestinienne en Europe. 

Le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbbas a saisi cette occasion pour décerner quatre Etoiles du Mérite: à Naïm Khader, Marcel Liebman, Michel Khleifi et André Dartevelle.

C’est une reconnaissance importante pour Marcel Liebman et Naïm Khader qui furent des précurseurs du dialogue israélo-palestinien. Marcel Liebman (1929-1986) professeur de Sciences-Politiques à l’Université Libre de Bruxelles et Naïm Khader étaient amis. Tous deux militaient pour une paix négociée entre Israël et l’OLP.  Au même titre que Naïm Khader, Marcel Liebman avait été, lui aussi, menacé de mort et avait dû pendant la guerre de 1967, suite aux conseils des autorités belges, mettre sa propre famille à l’abri.

Lors de cette cérémonie, Daniel Liebmann, le neveu de Marcel Liebman, a lu le texte que son oncle a écrit en 1981 suite à l’assassinat de son ami Naïm. 

En recevant l’étoile, Adeline Liebman, la veuve de Marcel Liebman a déclaré « voici une étoile que je serai fière de porter, contrairement à l’étoile infamante que je portais enfant ».