[Conférence] L’antisémitisme : du diable religieux au diable politique

Club Shalom Aleichem
SAISON 2020-2021
1er octobre 2020

Jacques Aron, architecte et essayiste, en complément à son dernier livre : « Le socialisme, l’antisémitisme et les imbéciles »

Les encyclopédies juives répètent en boucle : “L’antisémitisme est le socialisme des imbéciles” et attribuent cette phrase à Auguste Bebel qui l’a récusée. En réalité, en 1893, se produit la rencontre entre le socialisme et l’antisémitisme allemands, et Bebel y joue un rôle prépondérant. Militant courageux et intelligent, il s’efforce d’en réduire les dangers, tout en restant prisonnier des stéréotypes de son temps. Un moment-clé de l’histoire moderne avant 14-18. Le propos de Jacques est de faire saisir qu’une chronologie historique est indispensable pour comprendre combien, par exemple, l’idée d’un Juif éternel est absurde. Il s’agit d’une philosophie de la pensée historique contre toutes les croyances à priori.

De 1871 , année de la difficile unification allemande entre la Prusse protestante et la Bavière catholique, année aussi de la naissance de Rosa Luxemburg, à 1919 année du soulèvement spartakiste de Liebknecht contre le SPD , insurrection avortée et férocement réprimée, au cours de laquelle Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg furent assassinés, l’histoire politique allemande entre ces 2 dates et au-delà, est le champ de prédilection et d’expertise de Jacques, qui y a consacré de nombreuses recherches et de nombreux livres, dont » L’an passé à Jérusalem, le sionisme n’est pas le judaïsme » et le plus récent, dont il sera question le 1er octobre et qui clôture la trilogie« L’antisémitisme : du diable religieux au diable politique. Sous-titre : Pour en finir avec une chimère ; la race maudite des juifs, éditions l’Harmattan

Si vous avez l’intention d’être présent.e , il vous faut vous sans faute vous inscrire. Faites-le tout de suite, sinon vous l’oublierez, et nous ne pourrons accueillir personnes non inscrites.

Règles sanitaires