[Conférence-débat] Gerard Haddad «  Le Silence des prophètes »

Rencontre avec GERARD HADDAD autour de son dernier ouvrage:

“LE SILENCE DES PROPHETES”

Présentation: Dominique Rodriguez

Pendant deux ans, l’éditeur Marc Leboucher (Ed. Salvador) a dialogué avec Gérard Haddad, dialogue publié sous forme d’un ouvrage, “Le silence des prophètes/La sonate d’une vie.” Le premier thème abordé est celui du silence des intellectuels juifs français, pourtant grands défenseurs des droits de l’homme, et de l’institution juive française dans son ensemble, s’alignant comme un seul homme derrière la politique israélienne. Comment analyser ce phénomène?

Gérard Haddad y parle en contrepoint de sa rencontre avec Leibowitz. Il aborde aussi la question de l’antisémitisme sous un angle original. L’ouvrage comporte aussi des parties autobiographiques et surtout le nouveau rapport à la psychanalyse qu’il développe depuis quelques années.

Né à Tunis en 1940, Gérard Haddad est un  ingénieur agronome, psychiatre et psychanalyste français. Il rencontre Jacques Lacan en 1969 et entame avec lui une psychanalyse . Cette aventure dure douze ans, au cours desquels s’opère une métamorphose: marxiste, athée, il voit avec stupeur émerger au cours de son analyse, la force du sentiment religieux qui l’habite, ce qui le conduit à retrouver le judaïsme, et à l’étudier en lecture croisée avec la psychanalyse. Sa rencontre avec Yeshayahou Leibowitz influence son parcours. Outre son travail de psychanalyste, Gérard Haddad est connu pour son œuvre d’écrivain, de traducteur de l’hébreu et d’éditeur.