[Conférence] Travailleur social à Molenbeek. Rencontre avec Vital Marage

Titulaire d’un master en anthropologie de l’ULB, Vital Marage travaille depuis 8 ans au sein du service prévention d’Anderlecht, comme coordinateur des Travailleurs Sociaux de Rue avant de créer la cellule “relations interculturelles et primo-arrivants” puis un service de “médiation interculturelle” pour les primo-arrivants Anderlechtois.

Cureghem, “quartier de transit” pour primo-arrivants est son “terrain” de prédilection et la “porte d’entrée” sur Bruxelles pour migrants des 5 continents (128 nationalités en 2018). C’est un laboratoire du vivre-ensemble, avec ses atouts mais aussi ses difficultés. C’est un bon exemple de ce que la Ville peut produire dans une société mondialisée au 21ème siècle. Il est un “hub” économique entre les pays du Nord et du Sud et a développé des spécificités uniques au monde. Toutes les vagues d’immigration qui forment aujourd’hui la société belge sont passées par ce petit bout de terre de 2km carrés enclavés entre la gare du midi, le canal et la petite ceinture.