Esther Benbassa présente « vendredi noir et nuits blanches »

Esther Benbassa nous fait le plaisir de présenter son livre « Vendredi noir et nuits blanches » à l’UPJB. Il s’agit d’une chronique écrite après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, qui conjugue récit autobiographique, de la Turquie à Israël, et réflexions politiques. La rencontre sera animée par Mateo Alaluf.

Esther Benbassa:
Spécialiste de l’histoire du peuple juif et de l’histoire des minorités, Esther Benbassa est directrice d’études à la section des sciences religieuses de l’Ecole pratique des hautes études (Sorbonne), et titulaire de la chaire d’histoire du judaïsme moderne. Elle est aujourd’hui sénatrice d’Europe Ecologie Les Verts.
« Vendredi noir et nuits blanches »:
Dans le sillage des attentats de janvier 2015, la nuit tragique du 13 novembre a fait basculer la France dans une ère de violence, de deuil et d’anxiété. Dans un enchaînement de catastrophes, le pays paraît s’enfoncer lentement dans le chaos. Une secousse qui bouscule aussi les êtres, jusque dans leurs retranchements, faisant remonter les vécus enfouis qui se confondent parfois avec ceux des hommes et des femmes fauchés par les balles des terroristes. Qui donc étaient ces morts? Leurs histoires interpellent les nôtres, les associant à celle de toute une nation en panique.
Une femme venue d’ailleurs essaie de relire ce qui est arrivé à l’aune de ses errances passées, avec empathie, dans ses nuits désormais blanches. Elle croise les vies, les lieux, les époques, les libertés évanouies, la politique en berne, et refuse obstinément de céder au désespoir ambiant. Elle descend dans ses propres décombres pour redonner un peu de vie à ces morts dont l’ombre a pesé de tout son poids sur les événements des mois qui ont suivi. Célébration de la liberté, ce récit est aussi un regard sur le monde d’où la vie, malgré tout, sort victorieuse.

image_pdf