[Conférence-débat] Procès France Télécom Jour 35 – Un procès qui brise le cours normal du temps, par Laurent Vogel

Procès France Télécom Jour 35 – Un procès qui brise le cours normal du temps, par Laurent Vogel « chercheur en santé au travail » !

Au milieu des années 2000, France Télécom se réorganise en suivant les recettes des nouvelles formes de management. Le plan « Next » vise 22 000 départs et 10 000 mobilités sur trois ans Une politique brutale et déstabilisante est mise en œuvre. Les managers sont formés à « l’art de la guerre ». Cela provoque une vague de suicides parmi les salariés de l’entreprise. En 2019, un grand procès s’est tenu à Paris. Pour la première fois, ce sont des managers de la direction centrale de l’entreprise qui sont poursuivis. A l’origine du procès, une plainte déposée en décembre 2009 par le syndicat SUD PTT Les récits des victimes et de leurs ayants droit ont résonné dans la salle de la 31e chambre correctionnelle pendant deux mois et demi. Cette affaire permet de replacer les risques psychosociaux dans le contexte général des méthodes de management et de l’organisation du travail. Le verdict est attendu pour décembre 2019.