[Projection] “On l’appelait Tom” de Daniel Kupferstein

Stanislaw Tomkiewicz (Tom) est né à Varsovie en 1925. Survivant du ghetto et du camp de Bergen-Belsen, Tom se retrouve en France en 1945, atteint d’une tuberculose. Soigné, il devient médecin pédiatre et psychiatre des Hôpitaux de Paris et passe sa vie à soigner et à défendre les enfants maltraités, les adolescents délinquants et les polyhandicapés. Devenu directeur de recherche de l’Inserm, il oriente son travail contre les violences institutionnelles. Militant engagé au PCF jusqu’en 1970, il va soutenir le combat des Algériens du FLN puis de tous les “damnés de la terre” y compris du peuple palestinien. Le film retrace le parcours de cet homme atypique, disparu en 2003, mais que l’on aimerait rencontrer, encore aujourd’hui, au coin d’une rue, dans un amphi ou dans un café…

“Quiconque n’a pas rencontré Stanislas Tomkiewicz ne peut garder dans ses yeux son visage empreint de bonté, ni son regard de tendresse. Est-ce son adolescence tourmentée qui lui avait donné cette façon de regarder les adolescents et les enfants que la vie avait éprouvés, avec cette espérance qui les galvanisait et leur faisait reprendre pied ? Peut-être ! Car les épreuves façonnent l’être humain, et si elles peuvent conduire à détruire, elles peuvent aussi entraîner à construire.” Jacques Ladsous, Michelle Anker