Premier Mai Place Rouppe

59
image_pdfimage_print

Cher.e.s ami.e.s de la FGTB de Bruxelles,

Comme toutes les organisations socio-culturelles et politiques habituellement associées au Premier Mai de la FGTB de Bruxelles, nous avons reçu la lettre de Philippe Van Muylder nous annonçant à regret que pour des raisons de sécurité le périmètre de la fête sera cette année limité à la seule Place Rouppe et que les stands prévus sur les rues adjacentes ne pourront pas s’y tenir.

Nous comprenons évidemment que le contexte des attentats sanglants qui ont frappé Bruxelles doit impérativement être pris en compte, mais nous déplorons vivement que cela se fasse au détriment de la belle pluralité de gauche qui caractérise chaque année cet événement essentiel pour les progressistes bruxellois.

A l’heure des Nuits Debout et des marches contre la Terreur et la Haine, lorsque des citoyen.ne.s, militant.e.s, travailleurs-euses par milliers éprouvent le besoin de se mobiliser tou.te.s ensemble, de débattre, de fraterniser et d’échanger leurs idées, il nous paraît que cette décision est une démission vis-à-vis du rôle rassembleur du syndicat et un beau cadeau à tous nos adversaires communs : les terroristes bien sûr, mais aussi la droite au pouvoir au gouvernement fédéral qui veut en découdre avec nos voix contestatrices.

C’est pourquoi nous vous demandons, cher.e.s ami.e.s, de revenir sur cette décision et d’exiger de la police qu’elle assure la sécurité du peuple de gauche dans sa diversité comme elle sait assurer celle des Sommets Européens et… des concerts de Johnny Hallyday.

Fraternellement

Le Conseil d’Administration de l’UPJB