Présentation du livre “Paul Trajman Conversation avec Antonio Moyano”

Présentation de son ouvrage par Antonio Moyano et exposition d’œuvres de Paul Trajman autour d’un verre.

Les encres de Paul Trajman sont de celles qu’on n’oublie pas, dès le premier coup d’oeil on est saisi et on a compris : on est face à du bouillonnant car il y va d’une vie. Ça commence où ? Ça finit où une existence ?

Les œuvres de Paul Trajman ont souvent trouvé leur place aux cimaises du 61 rue de la Victoire, à l’occasion de tous les Parcours d’artistes de Saint-Gilles.

La publication de ce livre aux éditions Tandem, dans la prestigieuse collection dirigée par l’artiste Gabriel Belgeonne, est pour nous comme l’équivalent d’un heureux évènement. Pourquoi prestigieuse ? Voici quelques noms entrés dans cette collection : Ernest Pignon Ernest, Tomi Ungerer, Pierre Soulages, Marianne Berenhaut, Jean-François Octave, Jacques Charlier, Marie-Jo Lafontaine, Gisèle Van Lange, Élisabeth Ivanovsky, et la liste s’allonge jusqu’à 100 !

Au début, j’avais songé publier ces conversations en micro-édition ou auto-édition, bref dans ma petite collection qui sort chaque année un petit livre. J’ai donné à lire le manuscrit à quelques amis. Et Carmelo Virone a tout de suite réagi en me disant : Je suis certain que ton projet pourrait intéresser  Gabriel Belgeonne. Et je tiens à remercier Carmelo car il a tout de suite entamé des pourparlers par courriel, et Belgeonne a immédiatement accepté notre livre ; je dis nous car c’est un livre à quatre mains avec dans le rôle principal l’artiste Paul Trajman, bien évidemment.

Tout récemment, Paul Trajman était au coeur d’un film détonnant et très original « Le divorce de mes parents / de mes marrants » réalisé par Romy Trajman, la fille de l’artiste. Ce film parle peu, très peu, de la trajectoire  de l’artiste et de ses œuvres, cependant il est incontestablement percutant. Le film n’était pas encore terminé à la fin de nos conversations.

Sonia Trajman, la soeur de Paul, m’a dit après avoir lu le manuscrit : Je crois entendre parler mon frère. Et j’avoue être assez fier de cet éloge.

Le livre tel qu’il est là est merveilleux, c’est du bel ouvrage mais comme tout livre il est également imparfait. Pourquoi ? Où sont les peintures de Paul ? Antonio, t’as oublié de les mettre ! Où est le portrait de Paul réalisé par Stéphane Mandelbaum ? Godeferdomme, t’as aussi oublié de le mettre dans le livre ! J’ai encore plein d’amis /amies dont je veux capter la parole.

Antonio Moyano

Pour en découvrir un peu plus, voici un extrait du beau film qu’a consacré André Goldberg à  Paul Trajman : Comme un torrent… (Extraits).